L’histoire véridique et surprenante de
Val-Jalbert

Acheter vos billets

Spectacle immersif

En savoir plus

L'histoire du village

L’histoire véridique et surprenante de Val-Jalbert

Le village a été créé en 1901 pour abriter le moulin à pâte et les personnes qui y travaillaient, ainsi que leurs familles.

On appelle ce type de village, un « village de compagnie » car c’était une compagnie qui était propriétaire du site et des bâtiments. Lorsqu’elle ferma ses portes en 1927, ses habitants ont déserté les lieux.

La naissance d’un site au fort potentiel pour installer un moulin à pulpe ─ 1901-1903

À la fondation de la Compagnie de pulpe Ouiatchouan en 1901, le père du projet, Damase Jalbert, entreprend la construction d’une usine ─ un moulin ─ qui entrera en production un an et demi plus tard.

Lire la suite →

Les premières embûches du moulin de Val-Jalbert ─ 1904-1909

Trois ans après l’ouverture du moulin , la « pulperie », la mort de Damase Jalbert et le manque de capitaux laissent présager la faillite. Rachetée par des actionnaires américains, la compagnie fonctionne au ralenti. La Compagnie de pulpe de Chicoutimi, avec Joseph-Édouard Dubuc à sa tête, en fait l’acquisition en 1909. Un vent de modernisation déferlera sur Val-Jalbert durant quelques années.

Lire la suite →

L’âge d’or du moulin et du village de Val-Jalbert ─ 1909-1924

En 1910 d’importants travaux mènent à l’inauguration d’une usine plus performante. Une véritable vie municipale et dynamique s’implante avec tous les services modernes. Un plan d’urbanisme guide la croissance du village de Val-Jalbert. Au début des années 1920, le confort caractérise la vie à Val-Jalbert et fait l’envie des populations environnantes.

Lire la suite →

L’effondrement de Val-Jalbert ─ 1923-1927

Entre mai 1924 et décembre 1925, la plupart des travailleurs sont mis à pied à la suite de déboires administratifs. Cette fermeture temporaire est suivie par une reprise fulgurante en 1926. Toutefois, le fait qu’on ne produit que de la pulpe et non du papier s’ajoute aux ennuis financiers de la Quebec Pulp and Paper Mills, nouvelle propriétaire depuis 1926. Le 13 août 1927, on arrête définitivement la production du moulin à pulpe.

Le village de Val-Jalbert qui s’était construit ─ pour et autour du moulin ─ est délaissé en quelques années. Il devient un village fantôme. En 1942, le gouvernement du Québec exproprie le site pour taxes impayées.

Lire la suite →

La seconde vie de Val-Jalbert ─ À partir de 1960

Laissé à l’abandon, le village de Val-Jalbert renaît au cours des années 1960. Aujourd’hui, il accueille les touristes et figure parmi les plus beaux attraits de la région avec ses multiples vestiges qui ont traversé le temps et qui font l’objet de circuits de visite uniques.

Lire la suite →

Val-Jalbert aujourd’hui

La Corporation du Parc Régional a obtenu en 2009 l’accord du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCF), de Développement économique Canada et de la municipalité régionale de comté (M.R.C) du Domaine-du-Roy ─ propriétaire actuel du site ─ pour financer un projet de 19, 7 M$ visant la revitalisation complète du Village historique de Val-Jalbert, tant au niveau de ses infrastructures que de son interprétation et de l’expérience touristique sur le site.

Pour ce faire, plusieurs bâtiments ont été restaurés, le cadre naturel du site a été mis en valeur et le programme d'interprétation a été amélioré. L’innovation se déploie dans toutes les facettes de l’expérience du visiteur, du site Internet jusqu'au retour à la maison. Tout a été revu et modifié pour offrir un séjour mémorable. Un pavillon d'accueil moderne a été construit. Des investissements majeurs ont permis de restaurer, protéger et mettre en valeur le moulin, où un nouveau circuit d'interprétation est aménagé. On peut désormais admirer la magnifique chute Ouiatchouan sur une plate-forme en verre. En forfait hébergement, des chambres de grand confort et une restauration haut de gamme complètent une offre de qualité supérieure.

Ces améliorations ont permis au Village historique de se distinguer aux Grands prix du tourisme canadien, aux Grands prix du tourisme québécois et auprès de la Société des musées du Québec.

Val-Jalbert, une histoire passionnante à découvrir

Nous vous invitons à vous procurer l'un des ouvrages traitant de l'histoire de Val-Jalbert à la boutique de souvenirs au magasin général .

Les maisons d'époque

Rendez-vous sur l’emplacement du moulin à pulpe de Val-Jalbert !

Le moulin à pulpe

Le Moulin de Val-Jalbert est incroyablement important dans l'histoire et l'évolution du village de Compagnie. Sans lui, le village n'aurait jamais vu le jour! Construit en 1901, le moulin a subi deux restaurations majeures : la première en 1975 et la seconde en 2010.

Aujourd'hui, il contient des attractions comme le restaurant du Moulin, le téléphérique, le belvédère de verre et bien d'autres. Il constitue une activité incontournable et devrait être considéré comme un lieu de patrimoine historique unique.

Acheter vos billets

Le moulin à pulpe

Le spectacle immersif

Le moulin à pulpe, pour y voir...

  • Des pièces de machinerie et équipements d’époque: des écorceurs (pour écorcer les troncs d’arbres), une turbine, une défibreuse (pour extraire les fibres de bois), les vestiges de la pompe à pâte, des presses hydrauliques et encore plus!
  • Des maquettes tactiles (Exposition « La main à la pâte ») vous donneront un angle de vue supplémentaire sur Val-Jalbert au début du 20e siècle. Vous verrez les techniques utilisées pour produire la pulpe destinée à fabriquer le papier.
  • « La salle des hommes », pour plonger dans l'univers des ouvriers du XXième siècle au moyen d'artéfacts témoignant de l'époque industrielle.
  • Des oeuvres d'art populaire du sculpteur et mémorialiste, Léon Bouchard.
  • Une exposition un peu particulière présentée par l'Association forestière du Saguenay-Lac-St-Jean où on en apprend plus sur le régime forestier québécois, sur les pratiques forestières, sur les essences de bois des forêts québécoises et sur les utilisations insoupçonnées du bois. On retrouve par exemple du bois dans le dentifrice, dans le ketchup ainis que dans le métro de Montréal.

La Dompe : Un projet unique qui met en valeur un endroit inusité de Val-Jalbert.

Un projet artistique

Au début du XXe siècle, à l’écart du moulin, les ouvriers se débarrassent des pièces de machinerie brisées ou usées. À quelques pas, ce sont les rebuts domestiques qui sont jetés. Entre les assiettes désémaillées et les vieux souliers troués, les femmes s’y seraient rassemblées pour y accomplir les tâches quotidiennes qu'on leur avait confiées. Depuis ce temps, dans ces anciens dépotoirs domestiques et industriels, la nature a repris ses droits. Aujourd’hui, c’est vous qui êtes conviés à « La dompe », un lieu à la fois étrange et magique où, entre le vert vif de la mousse et le mordant du fer rouillé, s’unit harmonieusement le présent et le passé.

« La dompe » est né de la volonté de mettre en valeur un secteur méconnu et isolé du village de Val-Jalbert, et aussi – par le fait même - une réalité historique rarement discutée : celle des dépotoirs, des déchets, de lieux cachés que l’on préfère parfois oubliés, mais qui font partis du quotidien de toutes les communautés, de toutes les villes et villages… Même celui de Val-Jalbert!

La Dompe

Installation artistique de vestiges et rafistolage

Description du projet et du lieu

Grâce à un financement du ministère de l’Éducation, via le programme de Soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratiques d’activités de plein-air, nous avons pu rendre le lieu sécuritaire (aménagement d’un sentier), confortable (par, entre autres, l’intégration de mobiliers permanents) et accessible pour tous. Nous remercions le ministère de l’Éducation du Québec pour le financement sans lequel la réalisation de la Dompe n’aurait pas été possible.

Il ressort de la visite de la Dompe, une impression de magie, de magnifique étrangeté où l’on trouve beau et digne ce qui ne devrait pas l’être (un dépotoir et ses déchets!). Nous sommes conviés à entrer dans ce lieu, comme à s’immiscer dans un endroit caché, à l’abri de la vie qui s’y trouve en parallèle, permettant de laisser libre cours à son imagination, aux souvenirs et impressions involontaires, créant une expérience de visite constamment renouvelé (à chaque passage, un nouvel élément se révèle!) et qui diffère selon les saisons.

Venez admirer les expositions qui sont présentées au village historique

Les expositions

Au Village historique de Val-Jalbert, vous serez surpris par la qualité des expositions. Les amateurs d’histoire, de photographie et d'objets anciens seront heureux de découvrir les expositions variées.

« Souvenirs partagés »

« Souvenirs partagés » consiste en trois capsules vidéo de sept à huit minutes, chacune présentant des témoignages tous aussi amusants qu'émouvants, d'anciens résidants de Val-Jalbert ou de leurs descendants. Des cadres, qui se confondent dans le décor, prennent vie et s'animent de souvenirs, d'anecdotes et de maints enseignements. Un documentaire ethnologique touchant et précieux. Les vidéos se trouvent dans la maison Tremblay, la maison Duchesne, ainsi qu'au couvent-école.

Spéctacle immersif

Expositions au moulin

Expositions au moulin

« La salle de hommes »

En entrant dans le vieux moulin, plongez dans l'univers des ouvriers du début du XXe siècle au moyen d'artéfacts témoignant de l'époque industrielle.

« La main à la pâte »

Intelligemment conçues, de courtes vidéos d'animation (et des maquettes s'illuminant selon la progression de la vidéo) expliquent les techniques utilisées pour produire la pulpe destinée à fabriquer le papier. Ces vidéos offrent un angle de vue supplémentaire sur l'histoire de Val-Jalbert.

Des oeuvres d'art populaire du sculpteur et mémorialiste Léon Bouchard sont également exposées au moulin.

Expositions au couvent-école

Salle des familles: « Entrez donc, on n'est pas sorteux »

L’exposition « Entrez donc, on n’est pas sorteux » est née de l’imposant travail de recherche et de documentation de Mme Claudette Martel.

Sur une période de 15 ans, Mme Martel a rencontré d’anciens résidants de Val-Jalbert et leurs descendants. Avec passion, elle a recueilli et consigné de nombreux récits, photos et documents. Des centaines d’hommes et de femmes lui ont ainsi raconté Val-Jalbert, leur village : celui qu’ils avaient aimé et qu’ils n’avaient jamais oublié.

En 2015 Mme Martel publie « Les enfants de Val-Jalbert »; un ouvrage à la fois rigoureux et émouvant présentant la totalité de ces recherches. Au fil des pages, plus de 200 familles sont présentées, donnant un visage humain à l’histoire de ce village et permettant d’en comprendre, pour une première fois, le tissu culturel.

Le livre de Mme Martel est d’une incroyable richesse. Il s’agit d’un lègue précieux qui contribuera à ce que les générations à venir saisissent l’importance de ce village dans l’histoire du Québec et en assurent la pérennité.

Expositions au couvent-école

Vivre Val-Jalbert autrement

Informations et réservations au +1 (418) 275-3132 .

Acheter vos billets